Montmirail

montmirail_chateau_credit_j.-p_berlose

"Mont admirable, visible de loin"

Offrez-vous un spectacle remarquable en arpentant Montmirail, ancienne cité castrale fortifiée. Sa forteresse, haut lieu historique, surplombe la cité et un patrimoine bâti homogène de grande qualité, alternant brique rouge, tuffeau et enduit à la chaux.

Point culminant à 248 mètres, situé aux confins du Maine, du Perche et de l’Orléanais, le long de la voie antique reliant Le Mans à Chartres, Montmirail fut dès son origine, un site stratégique et défensif. Sa hauteur lui valut le nom de “Mons Mirabilis” : mont d’où l’on admire ou mont que l’on admire. Le château occupe un site remarquable, sur une colline isolée aux abords abrupts, d’où le regard découvre un très vaste paysage. Le bourg s’est organisé en spirale, autour du château et de son église, enfermé entre murs et fossés de défense, encore visibles par endroits. Emprunter les chemins de ronde, c’est comprendre l’intérêt que cette colline a suscité pour les grands seigneurs et féodaux et une vue à 360° sur la campagne percheronne aux confins du royaume de France et de celui des Plantagenêt. 

Outre l’imposant château médiéval, remanié au XVIsiècle dans l’esprit Renaissance par Marie de Melun, dont le cœur est pour toujours à Montmirail, puis transformé par la princesse de Conti au XVIIIsiècle, l’architecture de la cité est d’une grande richesse et d’une grande homogénéité : Hôtel-Dieu, demeures bourgeoises, chapelle Saint-Servais, grenier à sel, maison du bailli... Ici, la pierre parle, tout comme les enfants de la cité, Dagadès et Loutreuil, qui prirent la plume et le pinceau.