Montsoreau

×

Error message

Warning: "continue" targeting switch is equivalent to "break". Did you mean to use "continue 2"? in include_once() (line 1387 of /home/clients/www/petitescites/includes/bootstrap.inc).
Montsoreau_vue générale ©J.-P. Berlose

A la confluence de la Loire et de la Vienne

Entre Anjou et Touraine, Montsoreau a pour cadre prestigieux la Loire, fleuve légendaire au pied duquel se mire le château rendu célèbre par le roman d’Alexandre Dumas La dame de Monsoreau.

Au Moyen Âge se côtoient deux bourgs : Rest, village de pêcheurs, aggloméré autour de l’église paroissiale, et Montsoreau, plus à l’est, ancienne ville murée autour de son château. Celui-ci, entièrement rebâti vers 1450, possède une façade nord assez austère et marque la transition esthétique entre architecture civile et militaire. Il est le seul château des bords de Loire à avoir été bâti les pieds dans l’eau. 

La cité devient très vite l’entrepôt où les blés du Loudunais, les vins du Chinonais, ceux du Poitou, sont amenés. Des marchés importants s’y tenaient grâce à son port très actif. La pierre de la Maumenière, beau tuffeau blanc, est réputée dans tout l’Anjou et d’importantes carrières d’extractions crèvent le coteau. Perreyeux, artisans, pêcheurs et vignerons commercent par voie d’eau. 

Depuis les cales le long de la Loire jusqu’aux rues escarpées du haut du coteau, se découvrent les troglodytes, les maisons de mariniers (XVe-XIXe), l’église sauvée des eaux, le château, les moulins caviers, le Palais de la Sénéchaussée... Ici, le champignon se cultive dans les anciennes galeries de tuffeau tandis qu’au-dessus s’étendent les vergers et les vignobles.